PHOENIX - 30 SECONDS TO MARS

FORUM FRANCAIS DE 30 SECONDS TO MARS
 
FAQAccueilCalendrierRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Interview Musicreview.co.za 11/2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
4ndreva

avatar

Féminin Messages : 3003
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 28
Localisation : Beauxbâtons
Humeur : \o/

MessageSujet: Interview Musicreview.co.za 11/2010   Ven 19 Nov 2010 - 20:09

Citation :

MusicReviewcaught up with Shannon and Tomo from 30 Seconds To Mars and chatted about theband’s love for South Africa, upcoming shows, the recording experience of ThisIs War and the future direction of the band.





MR: Heyguys, thank you for your time. Have you thought about buying property here? Imean, you were here two years ago for Cokefest, you have spent some timerecording in Cape Town and here you are again… What is the pull-factor of SouthAfrica for you as a band?

Tomo: Funnyyou should should mention property, because we actually have talked about it…

Shannon:Yeah, it is like a second home to us and we have spent a lot of time here inAfrica. We find it a very inspiring place for 30 Seconds To Mars, and each ofus as individuals…

Tomo: It’skind of like a creative vortex for us as a band. That recording studio you weretalking about in Camps Bay; we go there and just start vomiting out creativity.Something happens there for some reason. The creativity just flows!

MR: So Itake it that this a nice escape from the States for you?

Tomo: Thisis a nice escape from anywhere!

Shannon:Yeah, it is!

MR: How isyour world tour going so far? What has been your most memorable destination todate?

Shannon:Well, they are each different in their own way and there is something differentto experience at each destination. This trip right here has been amazing…

Tomo: It ishard to pinpoint one destination, as so many amazing experiences have happenedover the course of the last year. But I guess for us, one of the biggest thingswas Rock Am Ring [in Germany]. That was in the beginning and we played in frontof like 100 000 people. Playing in front of that many people was not what wasamazing about it, but rather that so many people knew about us and really knewthe songs. We weren’t really expecting that… Now we’re coming to South Africaand selling the amount of tickets we’re selling after only playing here once. Itis truly remarkable and shows the power of the internet and what people talkingcan do.

MR: We knowthat you are heading back to Europe next for another leg. How do you feel yourmusic is received in Europe compared to the United States?

Shannon:They are like two completely different worlds…

Tomo: Yeah,for sure. The American audience, the European and the South African audienceare all very different in terms of the people that come to listen to us. Youknow, in America there is like a scene for each type of music, where in otherplaces in the world it is more about people just liking the music. The crowd isa bit more diverse in other places.





MR: So areyou excited to go back to Europe?

Shannon:Absolutely! It is actually our first arena tour and places are sold out. So wewill get to show people even more of who we are on a much grander scale.

MR: This IsWar took you around 18 months to record. Problems with Virgin, economicuncertainty and an uphill creative battle in studio must have characterised apretty difficult time for you as a band. Did the eventual release of the albumact as a cathartic experience? Did you feel liberated to finally see it comeout in stores?

Shannon:That’s a good question. We were so caught up within the mechanics of 30 SecondsTo Mars… During the making of the record there were a lot of changes around usand that definitely reflects in the music.

Tomo: Therecord definitely wouldn’t be what it is without the challenges. We have talkedabout that in depth with each other. It was a trying time for us. We definitelyrecognise that that experience made it what it is, because of the fact that wedidn’t let it beat us. Then the result was This Is War, and we are verygrateful for it.

MR: This IsWar has much more of an experimental feel than a Beautiful Lie. Can we expectthe next album to follow in the same experimental direction?

Shannon:Who knows? We are slowly dipping into the creative process for the next album,but who knows where that is going to lead?

Tomo: Imean, I would definitely say that we have come into a sound with This Is War;we’ll never repeat ourselves, you can count on that, but we’ve certainly comeinto a sound that we all feel is who we are…

Shannon:What’s great about life and evolving though, is that things change. You get newperspectives, you get new insights and with that being said the creativeprocess is different each time. We are always trying to push ourselves and pusheach other…

Tomo: Themusic that you hear from us is a direct reflection of where we are at thatparticular point in time. We’re very honest in that way. It is unabashed, thisis who we are. So yeah, you can expect that for the next record. How that isgoing to sound, we’ll have to wait and see.

Shannon:Then again, we might just get some flutes and bongos and just go for it (laughsall round).

MR: Howdoes This Is War translate into a live act? And what can South African fansexpect at your upcoming shows?

Shannon:Well, you will all just have to wait and see…

Tomo: Totalfucking insanity!

Shannon:It’s blistering, man. It’s like you being in the front lines ofsomething amazing.

Tomo: Something important to note about our live show isthat we don’t attempt to recreate our record on stage. We look at the creationof the record and the presentation of it as a live show as two totallydifferent elements. We are not interested in giving you what you hear on CD. Wewant to make it a different experience. It is much more raw. When you are instudio it is almost like a science project. When we play live though, we stripaway all the tricks and play from the gut. It’s kind of punk rock.

Shannon: And that’s how our show comes across. It is a veryin the moment, spontaneous and eruptive performance. But at the same time webreak everything down and get really intimate as well. It is something that wereally focus on.

Tomo: We like to make it feel that even though we areplaying in a huge arena here, it feels like you are in a small venue. Jared isa master at making every single person in that room feel like they are rightthere in the front.




MR: The video for the new single ‘Hurricane’ should be outsoon. Can we expect a guest appearance from Kanye West in it?

Shannon: You will never know!

Tomo: You will just have to wait and see. Either way it isgoing to be great.

MR: Your world tour – it has been a pretty long tour, I’msure you guys must be pretty tired by now – is scheduled to end in December.What are your plans after that?

Shannon: After that, we are going to do some more touring…

Tomo: Yeah, we only have like two weeks off before we starttouring again.

Shannon: We have the States, we have Australia, we haveLatin America; and yeah, we will just keep going…

MR: I guess the road is your home…

Shannon: You have to make it your home.

Tomo: What you say is true, we are tired, but we love it andwouldn’t trade it in for anything else.

Shannon: The thing is the balance. Exhaustion can overwhelmyou. You need to take mini-rejuvenations. A lot of people get caught up, with“The road, the road, the road”, but you have to find that balance.

MR: Thanks for your time guys. If I had to go rummagingthrough your rooms, and find your iPods and switch them on. What would be thetrack that I find? what are you listening to right now?

Tomo: Tough question, I actually haven’t been listening tothat much music lately. I have been reading though.

MR: What was the last book you read?

Tomo: I have just finished reading ‘Atlas Shrugged’ by AynRand and that is a book that everyone should read.

MR: And Shannon, your iPod?

Shannon: I’ve been working with this band ‘CB7′, so I’mlistening to their stuff at the moment.

MR: Thank you guys, we wish you all the best. Enjoy SouthAfrica!

- Bret Dugmore
- Sergio Pereira
SOURCE

Pas grand chose de super nouveau ou super intéressant ou super important, c'est juste sympa de voir que quand y'a que Shannon et Tomo ils parlent beaucoup <3
je file faire des courses, je reviens plus tard faire la trad
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/4ndreva
4ndreva

avatar

Féminin Messages : 3003
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 28
Localisation : Beauxbâtons
Humeur : \o/

MessageSujet: Re: Interview Musicreview.co.za 11/2010   Sam 20 Nov 2010 - 12:39

Citation :

MusicReview a pu passer un moment avec Shannon et Tomo de 30Seconds To Mars et parler avec eux de l’amour du groupe pour l’Afrique du Sud,des concerts à venir, de l’expérience de l’enregistrement de This Is War et desdirections futures du groupe.

MR: Hey lesgars, merci de nous accorder de votre temps. Vous avez déjà pensé àacheter une propriété ici ? je veux dire, vous étiez là il y a 2 ans pourle Cokefest, vous avez passé un certain temos à enregistrer à Capetown et vousvoilà encore ici… En tant que groupe, qu’est-ce qui vous attire dans l’Afriquedu Sud?

Tomo: C’est marrant que tu parles de propriété parce qu’enfait on en a parlé…

Shannon: Ouaih, c’est comme une deuxième maison pour nous eton a passé beaucoup de temps ici en Afrique. C’est un endroit qui nous inspirebeaucoup le groupe et nous personnellement …

Tomo: C’est un peu un genre de vortex créatif pour nous entant que groupe. Ce studio d’enregistrement à Camps Bay dont tu parlais, ilnous suffit d’y aller et immédiatement on vomit de la créativité. Quelque chosese passe ici pour je ne sais quelle raison. La créativité coule tout simplement!

MR: Donc j’en retiens que c’est un exil sympa des Statespour vous?

Tomo: C’est un exil sympa de partout!

Shannon: Ouaihça l’est.

MR: Comment se passe votre tournée mondiale jusqu’à présent?Quelle a été la destination la plus mémorable?

Shannon: Hmm, elles sont toutes différente à leur manière etil y a quelque chose de différent a expérimenter à chaque destination. Cevoyage à été incroyable…

Tomo: C’est dur de ne choisir qu’une destination quandtellement d’expériences incroyables nous sont arrivées au cours de cettedernière année. Mais je pense que pour nous, l’une des meilleures a été le RockAm Ring [en Allemagne]. C’était au début et on a joué devant quelque chosecomme 100 000 personnes. Mais plutôt que de jouer devant autant de monde, c’estplutôt que tellement de personnes nous connaissent et connaissent réellementnos chansons qui a été extraordinaire. On ne s’attendait vraiment pas à ça… Etaujourd’hui, on vient en Afrique du Sud et on vend la quantité de places qu’on avendues après n’avoir joué ici qu’une seule fois. C’est vraiment remarquable etça montre le pouvoir d’internet et ce que les gens qui parlent sont capables defaire.

MR: On sait que vous retournez en Europe pour une autresérie de concerts. Comment pensez vous que votre musique est reçue en Europepar rapport au Etats-Unis ?

Shannon: C’est… deux univers différents…

Tomo: Ouaih tout à fait. Le public américain, le publiceuropéen et sud africain sont tous très différents en terme de personnes quiviennent nous écouter. Tu sais, en Amérique il y a une certaine scène pourchaque type de musique alors qu’ailleurs dans le monde il s’agit plutôtsimplement de gens qui aiment la musique. Le public est un peu plus diversifiéailleurs.

MR: Doncvous êtes excités de retourner en Europe?

Shannon:Absolument! C’est en fait notre premier tour des stades et ils sont touscomplets. Donc nous allons avoir la chance de montrer encore plus qui onest au gens à une échelle beaucoup plus grande.

MR: This IsWar a prit 18 mois pour être enregistré. Les problèmes avec Virgin, l’incertitudeéconomique et une bataille créative pénible en studio ont du caractériser destemps plutôt durs pour le groupe. Est-ce que la sortie éventuelle de l’album aeu un effet cathartique? Vous êtesvous sentis libérés de finalement le voir en magasins?

Shannon: C’estune bonne question. On était tellement prit dans la mécanique de 30Seconds To Mars… Durant la préparation de l’album il y avait beaucoup dechangements autour de nous et ça se ressent réellement dans la musique.

Tomo: Cet album ne serait vraiment pas ce qu’il est sans leschallenges. On en a discuté en profondeur les uns avec les autres. C’était unepériode d’essai pour nous. Nous reconnaissons que que cette expérience en afait ce qu’il est grâce au fait que nous ne nous sommes pas laissés vaincre parles évènements. Et le résultat a été This Is War, et nous en sommes trèsreconnaissants.

MR: This IsWar donne le sentiment d’être beaucoup plus expérimental que A Beautiful Lie. Pouvons-nousattendre du prochain album qu’il suive cette même direction expérimentale?

Shannon: Quisait? Nous glissons doucement dans le processus créatif du prochain album maisqui sait où ça va nous mener?

Tomo: Je dirais qu’on a vraiment atteint un son particulieravec This Is War; on ne se répète jamais, tu peux compter là dessus, mais nousavons certainement trouvé un son que nous percevons comme étant ce que noussommes…

Shannon: Ce qui est génial dans la vie et le fait d’évoluer autravers, c’est que les choses changent. On gagne de nouvelles perspectives, denouveau aperçus et grâce à ça, le processus créatif est différent à chaquefois. On essaye toujours d’avancer et de faire avancer les autres …

Tomo: La musique que nous entendez de nous est le refletdirect d’où nous en sommes à ce moment précis du temps. Nous sommes très honnêtes dans ce sens-là. C’estsans retenue, c’est ce que nous sommes. Alors oui, vous pouvez attendre ça duprochain album. Comment ça va sonner, nous allons devoir attendre pourle voir.

Shannon: Et encore, on pourrait juste prendre des flutes etdes bongos et faire avec ça (rire général).

MR: CommentThis is War se transforme-t-il en performance live? Et que peuventattendre les fans sud africains de vos concerts à venir ?

Shannon: Et bien, vous n’avez qu’à tous attendre pour voir…

Tomo: Une p*tain de totale démence

Shannon: C’est violent mec. C’est comme être aux premiersrangs d’un truc complètement dingue.

Tomo: Quelque chose d’important à noter à propos de nos concerts c’est que nousn’essayons pas de reproduire notre album sur scène. On voit la création de l’albumet sa présentation sur scène comme deux choses complètement différentes. Ca nenous intéresse pas de vous donner ce que vous entendez sur le cd. Nous voulons en faire une expériencedifférente. C’est beaucoup plus brut. Quand on est en studio, c’estquasiment une expérience scientifique. Alors que quand on joue en concert, onenlève tous les trucages et on joue avec nos tripes. C’est un peu punk.

Shannon: Et c’est comme ça que sont nos concerts. C’est uneperformance très spontanée, éruptive, sur le vif. Mais en même temps, on peutaussi bien tout calmer et devenir très intimistes. C’est une chose sur laquelle on se focalisebeaucoup.

Tomo: Nous aimons faire en sorte que même si nous jouonsdans un énorme stade, ça donne le sentiment que nous sommes dans une toutepetite salle. Jared est passé maître dans l’art de de faire en sorte que chaquepersonne dans la salle ait l’impression d’être au premier rang.

MR: Le clip du nouveau single ‘Hurricane’ devrait sortirprochainement. Pouvons-nous nous attendre à une apparition de Kanye dedans ?

Shannon: Vous ne saurez jamais!

Tomo: Vous n’avez qu’à attendre pour voir. De toute façon, ça sera génial.

MR: Votre tournée mondiale – ça a été une tournée plutôtlongue, je suis sûr que vous devez assez fatigués à présent – doit s’achever endécembre. Quels sont vos planspour la suite ?

Shannon: Après ça nous allons tourner encore un peu…

Tomo: Ouaih, nous n’avons que deux semaines de repos avantde commencer à refaire des concerts.

Shannon: Nousavons les Etats-Unis, l’Australie, l’Amérique latine et ouaih… on va continuerencore…

MR: J’en conclus que la route est votre maison…

Shannon: Ondoit faire en sorte qu’elle le devienne.

Tomo: Ce quetu dis est vrai, nous sommes fatigues mais nous aimons ça et on ne l’échangeraitpour rien au monde.

Shannon: L’importantc’est l’équilibre. La fatigue peut te submerger alors tu as besoin demini-cures de jouvence. Beaucoup de gens se laisse avoir par « la route laroute la route » mais tu dois trouver cet équilibre.

MR: Merci de nous avoir accordé du temps les mecs. Si jedevais aller fouiller vos chambres et trouver vos iPods et les allumer, quelleserait la chanson sur laquelle je tomberais ? Qu’écoutez-vous en ce moment ?

Tomo: Question difficile, je n’ai pas écouté beaucoup demusique ces derniers temps. J’ailu plutôt.

MR: Quelest le dernier livre que tu as lu?

Tomo: Je viens juste de finir “La révolte d’Atlas” de AynRand et c’est un livre que tout le monde devrait lire.

MR: Et Shannon, ton iPod?

Shannon: J’ai travaillé avec ce groupe, ‘CB7′, alors j’écoutece qu’ils font en ce moment.

MR: Merci à vous, nous vous souhaitons le meilleur. Profitezbien de l’Afrique du Sud!
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/4ndreva
Maryarmy
Impératrice Vintage Megalow Ech'
avatar

Féminin Messages : 20356
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 43
Localisation : TARDIS / CARDIFF
Humeur : ECH'REBAYL / BAD'EKELON

MessageSujet: Re: Interview Musicreview.co.za 11/2010   Sam 20 Nov 2010 - 13:24

4ndreva a écrit:

Tomo: C’est un peu un genre de vortex créatif pour nous entant que groupe. Ce studio d’enregistrement à Camps Bay dont tu parlais, il nous suffit d’y aller et immédiatement on vomit de la créativité. Quelque chose se passe ici pour je ne sais quelle raison. La créativité coule tout simplement!
vomir de créativité... bah que Jared continue de créer uniquement alors Rire1

4ndreva a écrit:

Shannon: Qui sait? Nous glissons doucement dans le processus créatif du prochain album mais qui sait où ça va nous mener? [/b]
donc prochain album en route? HUHU:

4ndreva a écrit:

Tomo: Quelque chose d’important à noter à propos de nos concerts c’est que nous n’essayons pas de reproduire notre album sur scène. On voit la création de l’album et sa présentation sur scène comme deux choses complètement différentes. Ca ne nous intéresse pas de vous donner ce que vous entendez sur le cd. Nous voulons en faire une expérience différente. C’est beaucoup plus brut. Quand on est en studio, c’est quasiment une expérience scientifique. Alors que quand on joue en concert, on enlève tous les trucages et on joue avec nos tripes. C’est un peu punk.
c'est sur que pour reprioduire il faudrait déjà que Jared retrouver sa voix, et puis vous semblez oublier les mecs les concerts ABL version on met le CD dans la chaine , hein Rire1

4ndreva a écrit:

Shannon: L’important c’est l’équilibre. La fatigue peut te submerger alors tu as besoin de mini-cures de jouvence. Beaucoup de gens se laisse avoir par « la route la route la route » mais tu dois trouver cet équilibre.
mini cures de jouvence Rire2 Rire2 de botox oui !!

merci andreva pour la traduction Oops

₪ ø lll ·o. --------------------------------------------------------------------------------- ₪ ø lll ·o.

[ECH'REBAYL] [MEMORIALISTE MARSIENNE] [PHOENIX FAMILY]
*clic* THE COMPLETE DISCOGRAPHY OF MARS *clic*

[Baniwée Uppity Rebayls Division] ø [Keeper of the Gate] lll [Mum of Phoenix Division] ·o.
Revenir en haut Aller en bas
http://30secondstomarsfrance.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview Musicreview.co.za 11/2010   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview Musicreview.co.za 11/2010
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flashback: Jared Leto interview (September 2010)
» [DE] Bill et Tom aux Maldives ! [2010]
» [Interview] Tokio Hotel réponds aux questions d'NRJ.de
» [Vidéo ] interview With Gustav Schäfer - Drummer Of Tokio Hotel!
» [ Vidéo meet & greet Comet 2010 ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PHOENIX - 30 SECONDS TO MARS  :: ATHENAEUM :: COUPURES DE PRESSE :: INTERNET-
Sauter vers: