PHOENIX - 30 SECONDS TO MARS

FORUM FRANCAIS DE 30 SECONDS TO MARS
 
FAQAccueilCalendrierRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Articles divers trouvés sur Internet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20 ... 26  Suivant
AuteurMessage
Aphrodite

avatar

Féminin Messages : 5559
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 41
Localisation : Chuis la Nymphe invisible du Phoenix! Chuis là mais on ne me voit pas! Mouhaha
Humeur : Toujours un flingue à la main... Beware of what you're doing!

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Ven 17 Mai 2013 - 15:10

@LNfromMars a écrit:
Par contre, sortie le 20 mai et non le 20 mars!! happy
Ils se sont bien renseignés et/ou relu avant d'émettre l'article Caché ! Rire1

Merci Audrey Fleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jaredheart.com/
audrey
Chroniqueuse en Chef de l'info Phoenixienne
avatar

Féminin Messages : 7167
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 35
Localisation : Là où le vent me porte

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Ven 17 Mai 2013 - 17:43

Citation :
10 minutes with Jared Leto


What advice would you give your 18-year-old self?
I would be gentle and say, ‘Breathe deep and believe.’

What last made you cry?
Cutting onions, and the documentary Senna.

What’s the most shocking thing you’ve read about yourself?
That I’d died in a car accident. It was surreal when people in the street were surprised to see me because they believed I was dead.

What keeps you up in the night?
Making love, and unfinished creative business.

Who would play you in the film of your life?
Denzel Washington. I was going to say Bette Midler because she can sing and act, but I don’t know if she’d do it.

When have you felt at your sexiest?
I don’t often walk around feeling sexy but I’m most sexually confident when I’m feeling good about myself physically and spiritually.

What’s your karaoke song?
I once had a disastrous karaoke experience singing ‘Eye of the Tiger’ with Courtney Love at a wedding. I vowed never to do karaoke again.

What book has changed the way you think?
Siddhartha by Hermann Hesse, a book on spirituality.

What would you eat for your last supper and who would join you?
The vegan pasta dish I like to call ‘feat’ because it’s made with fake meat, followed by The Wolseley’s apple and raspberry crumble. I’d invite Sun Tzu, Jesus Christ, Buddha and Leonardo da Vinci to join me.

What’s your guilty pleasure?
It’s not publishable in a respectable magazine.

What did you buy with your first pay cheque?
When I was 12 I had a job washing dishes at a restaurant called Three Li’l Pigs BBQ in Virginia. I got $2.50 an hour and I bought lots of sour sweet candy and a box of cigars.

What’s your life philosophy?
My family motto: ‘Provehito in altum.’ It means: ‘Launch forth into the deep.’

What would be your desert island boxset?
Lost, obviously.

Who or what could you not live without?
Almond milk.

Source / Tumblr ontd-30stm
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/AudreyM_B
Aphrodite

avatar

Féminin Messages : 5559
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 41
Localisation : Chuis la Nymphe invisible du Phoenix! Chuis là mais on ne me voit pas! Mouhaha
Humeur : Toujours un flingue à la main... Beware of what you're doing!

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Ven 17 Mai 2013 - 22:44

Bien sympathique ce petit article ^^

Merci Audrey Fleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jaredheart.com/
Béa
Envoyée Spéciale sur Phoenix
avatar

Féminin Messages : 3805
Date d'inscription : 25/05/2010
Age : 41
Localisation : aux alentours de Mars
Humeur : il faut toujours voir le beau gosse à moitié nu ^^

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Dim 19 Mai 2013 - 11:51




Merci Audrey Hug
Revenir en haut Aller en bas
Pitchouill
Biologeek GAZELLE de SHANNON
avatar

Féminin Messages : 13085
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 27
Localisation : Allemagne

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Dim 19 Mai 2013 - 13:24

Soit Jared rabâche (fort probable) soit cet article est un patchwork de réponses données dans d'autres itw... Gne
Revenir en haut Aller en bas
audrey
Chroniqueuse en Chef de l'info Phoenixienne
avatar

Féminin Messages : 7167
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 35
Localisation : Là où le vent me porte

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Ven 24 Mai 2013 - 20:46

Citation :
The Interview: Jared Leto

Since 2007 actor and musician Jared Leto has been the frontman of rock group 30 Seconds to Mars, who have just released their fourth album, ’Love Lust Faith + Dreams’. While Jared admits that working on the album has been a transformative process for the band, he prefers to be inspired by contemporary art and travel than music, even admitting to recording the first part of this album in a portable studio in India. We catch up with him to talk paying homage to art and design, working with Dita Von Teese,the use of Damien Hirst paintings and why Phillip Toledano is fantastic.


‘LOVE, LUST, FAITH + DREAMS’ IS YOUR FOURTH ALBUM, BUT YOU’VE SAID BEFORE THAT YOU’RE NEVER CERTAIN ABOUT YOUR FUTURE, AND ARE OPEN TO THE POSSIBILITY THAT THE BAND COULD END AT ANY TIME. HOW DO YOU FEEL ABOUT YOUR WORK TODAY?
‘Love Lust Faith + Dreams’ was released just days ago, we are more excited about this new chapter within our lives than we have been about many before it.

WHAT MOMENTS STOOD OUT FOR YOU DURING THE MAKING OF THE ALBUM?
I think discovery, if you push yourself enough you can breakthrough new ground and I believe we’ve done that with ‘Love Lust Faith + Dreams’. It’s a transformative album for us, I think people are going to be quite surprised, it’s a great departure.

HOW HAVE YOUR IDEAS AND INFLUENCES EVOLVED?
Ithink we’ve becomemore aware of who we are, with a greater sense of self. We have played hundreds of shows in support of our last album,we entered the Guinness World Records for the most shows in fact and I think we applied the lessons to this new album. It’s a very decisive, very succinct and a very focused album. ‘Love Lust Faith + Dreams’ is expansive.

ASIDE FROM ON STAGE WHERE DO YOU FEEL MOST FREE CREATIVELY?
Probably when I’m in tune with my instincts, when I lose myself in work and when I’m really listening, that’s when I’d say I’m at my most creatively free.

YOUR LATEST VIDEO ‘UP IN THE AIR’ CLEARLY BORROWS FROM THE LIKES OF DAMIEN HIRST AND PHILLIP TOLEDANO, HOW AND WHY DID YOU CHOOSE THESE INFLUENCES?
I think the video is an homage to art and design. I talked a lot about aesthetics when I was prepping this, it took five months in total to make this eight minute little film. There are influences from Avedon to Damien Hirst but there’s also a young artist named Mark Snow who built sculptures and then set them on fire as representations of ‘Love Lust Faith + Dreams’. I liked the idea of Dita Von Teese and the US female gymnastics team, but not filming them as artists and without a sense of pageantry which is how they are usually displayed specifically the gymnasts. I wanted to shoot them in a different light, that was one of my favourite phases of the shoot. In terms of Phillip Toledano, he’s fantastic in the way he celebrates, or creates and alters less traditional beauties.We used this idea in the ‘Up In The Air’ video with the girl who is dancing in the bikini who’s obviously not a traditional model but who’s life and flesh. So I think there is some common ground there in terms of taking the less traditional approach to celebrating unique individuals in front of the camera.

PHILLIP TOLEDANO HAS SAID THAT ‘ARTISTS ARE LIKE DICTATORS’ – WHAT’S YOUR TAKE ON THAT STATEMENT?
It’s as serious as you take it, but it’s like the old cliché, ‘don’t take yourself so seriously, but you can take the work as seriously as you want’. Phillip Toledano deals with the surreal and in some way the hallucinogenic and I certainly don’t deal with narrative or traditional narrative and the realisation of my music quite often comes in its final form with the short films we make to accompany the music itself. I’m an art school dropout, I dropped out in my third year. I aimed to be an artist, so I think the short films we make are a natural extension of that person, that side of myself, but yes, art is at times a very selfish thing, a personal vision and so I do agree with Mr Toledano’s idea of the dictatorial aspect.

WHAT ARE YOUR THOUGHTS ON THE CURRENT MUSIC SCENE?
I don’t really listen to music very much to tell you the truth, I find more inspiration in visual arts than I do in music, but if I was going to listen to new music out there it will be a soundtrack. Giorgio Moroder and Tangerine are some of my favourites. I tend to be inspired by visual things and experiences that I have when I’m travelling the world. My first writing session was in India, I went to India for three weeks and wrote and recorded and I built a portable recording studio so we could do site specific impromptu recording sessions. That was the beginning for ‘Lust Love Faith + Dreams’.

J'ai pas encore lu mais rien que la première phrase est à revoir, HungerTV n'est pas au point sur la naissance du groupe. A moins qu'avant 2007 le frontman était quelqu'un d'autre... Réflechi Peut être Matt Rolleyes

Source ontd-30stm sur Tumblr
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/AudreyM_B
audrey
Chroniqueuse en Chef de l'info Phoenixienne
avatar

Féminin Messages : 7167
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 35
Localisation : Là où le vent me porte

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Lun 27 Mai 2013 - 18:58

Citation :
Interview: Thirty Seconds to Mars

It all started with an “improper” fist pump, which soon began a quirky exchange with the lads of Thirty Seconds to Mars. Speaking on their brand new album, Love Lust Faith + Dreams, the rock trio consisting of Jared Leto, Shannon Leto and Tomo Miličević delved into punchy commentary about the making of the record with added random spurts (mostly thanks to Shannon’s ‘don’t live in fear’ mantra). Here’s what went down.

On making the album:

Jared:”It was recorded all over the place, from Tokyo to Berlin to Poland to Austria to India to Malibu to Coachella. Traveling around made it a better album, these places can really inspire and walking around Berlin for instance is just beautiful. The richer your life the richer your art is whether it’s writing, painting, film, making music and it doesn’t necessarily come from traveling it could be a rich family life, a rich life in the wilderness.”

On family back home and on the road:

Tomo: “We sure are all close with our families at home, really close, but when on tour you form that sense of family because of the shared experiences you’re all having together, so that’s another form of it.”

While bands often play an abundant amount of shows, touring often across continents, Thirty Seconds To Mars has something special that no other band does – they hold the Guinness World Record for curating the longest rock tour, ever. Ever.

Jared: “It was incredible dude. It feels like we climbed a mountain and it was one of the most beautiful experiences. We didn’t set out to break any record or anything like that we just actually toured that long – it was f****** great, at times sure kind of grueling, but man we toured straight for 2 years and four months and it wasn’t like we had any month long break in between – we just did it all.”

After the mother of all tours concluded the boys held ‘Mars 300′ to celebrate, which was honoured with a plaque in New York and acted as a way to say farewell to two plus years of touring their rock finesse.

Love Lust Faith + Dreams is a formation of visceral memories and nostalgia and songs like “Bright Lights”, “Birth”, “The Race” and “Up In The Air” startle the heart with pleasurable chord progressions, consuming vocal chants and at the core, stunning lyrics penned by lead singer, Jared Leto. These stories evolve through confessional margins with orchestration that rumbles at the right speed. There’s a sensual awakening in the tracks that doesn’t play off sappy-seeded straight shooting romance, it’s the steps between, the bumps that inflict and the aftermath of reasoning.

(...)

Jared: “Each of the songs deal with one of the four categories – love, lust, faith and dreams. Songs like “Bright Lights” is about love and dreams while other songs relate to one of the other topics. “Bright Lights” is a very special song for us because it’s quite unlike anything we’ve done before, it’s expansive and if you’d hear it you wouldn’t think it was a Thirty Seconds to Mars song. It’s the most overtly narrative song on the album and I really hope we can do a video for it.”

Tomo: ” ‘Bright Lights’ is the song I connected with right away actually, I just really hear the lyrics in it you know.”

*When asked where the songwriting comes from Jared pointed straight to his head.

Jared: “Each of the songs come together in their own way. Sometimes its not from writing on paper, sometimes it’s from a guitar, piano, computer, string instrument – every song has its own voice.”

While the exchange between Tomo, myself and Jared continued Shannon had an enjoyable time cracking random jokes and trying to be difficult, because that’s apparently him.

“That’s what he does he ruins good things, he’s known for trying to ruin questions,” explained Jared.

For example, when asked what the band hopes fans appreciate and what they hope to achieve this time around, guess who said “world domination”. But, he does have a memorable laugh worth hearing.

Besides world domination obviously, Jared stated, “I hope that people enjoy the album for sure and art is a two way conversation and I hope they get something from it. I hope it provokes, inspires, challenges, entertains.

The very last song “Depuis Le Début” fades with the sound of a revved up doll finally winding down and seals a 12-track album with a smooth fade to black sensation. The album does just the same – tightly wound buried fury that seemingly evaporates, but is never lost.

*fist pump out*

Allons conquérir le monde avec Shannon !!! Rire2 Caché !

Source ontd-30stm - Crédit
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/AudreyM_B
Aphrodite

avatar

Féminin Messages : 5559
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 41
Localisation : Chuis la Nymphe invisible du Phoenix! Chuis là mais on ne me voit pas! Mouhaha
Humeur : Toujours un flingue à la main... Beware of what you're doing!

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Lun 27 Mai 2013 - 19:48

Sympas les articles Sourire

Merci Audrey Fleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jaredheart.com/
audrey
Chroniqueuse en Chef de l'info Phoenixienne
avatar

Féminin Messages : 7167
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 35
Localisation : Là où le vent me porte

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Dim 9 Juin 2013 - 13:35

Il y a un article dans le SundayTimes mais on n'y a pas accès hors UK. Il avait l'air intéressant en plus, ça commence sur le fait que Jared ait sorti Shan de sa "vie de débauche".

Quelqu'un le partagera peut-être soon

En attendant, une photo et le début de l'article :

Citation :
Relative Values: My brother has been to some very dark places

The Hollywood actor and rock star Jared Leto and his brother talk about how art and music saved them from drugs and prison

Ria Higgins Published: 9 June 2013


Shannon (left) says he was saved from his debauched lifestyle by his younger brother (Manuel Vazquez)

Jared, 41
Mom had my brother, Shannon, when she was 17. She had me 18 months later. At that point, she was living in Louisiana, and it wasn’t long before she knew she wanted to get out. Grabbing me and Shannon in one arm and a fist full of food stamps in the other, this teenage single mom of ours headed up north to Massachusetts.

It was a pretty brave thing to do, but Mom thought that by getting out of there, she would give us all the best chance in life. She was also a bit of a free spirit, and had embraced the hippie culture that was sweeping America in the Sixties and Seventies. So in those early days, we moved around a lot; it was nothing new to wake up in the car and find we were on the road again.

We were poor, for sure, but(...)

SundayTimes
Tweeté par UK_ECHELON

Citation :
Jared Leto - Sunday Times, 9th June 2013 a écrit:
“We were a right pair of thieves. Bottles of liquor one day, a motorbike the next. It was what we did.
Some kids went and did summer camp, we went and stole your car.”

Ça vient de et elle va le scanner dès que possible.

Des photos de l'article (plutôt long) ont été tweetées et bloggées sur Tumblr





Les scans sont et si vous voulez quelque chose de plus joli ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/AudreyM_B
Aphrodite

avatar

Féminin Messages : 5559
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 41
Localisation : Chuis la Nymphe invisible du Phoenix! Chuis là mais on ne me voit pas! Mouhaha
Humeur : Toujours un flingue à la main... Beware of what you're doing!

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Dim 9 Juin 2013 - 18:55

J'aime quand ils se livrent comme ça Kiffme
Ils sont vraiment touchants tous les deux Oops

Merci pour l'article Audrey Fleurs


Dernière édition par Aphrodite le Lun 10 Juin 2013 - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jaredheart.com/
Ophaniel

avatar

Masculin Messages : 1545
Date d'inscription : 02/01/2011
Age : 27
Localisation : Close to the French Iron Lady

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Lun 10 Juin 2013 - 8:25

Jared Leto’s Worst-Kept Secret
By ANDREW GOLDMAN



I just saw a video for a single from your new 30 Seconds to Mars album, “Love Lust Faith Dreams.” Why is it that when you are acting, you are Jared Leto, but when you direct music videos you go by Bartholomew Cubbins?
It’s one of my favorite Dr. Seuss characters. It started a long time ago. I wanted not to have any of the distractions that may come along with putting my name on a video that I was starring in, that I wrote the song for, that I was in the band of. It’s the worst-kept secret out there. But we’ve continued it just for fun.

At one point in the video for the song “Closer to the Edge,” the words “Yes, this is a cult” come on-screen.
It’s a joke, a response to journalists saying, ‘‘You have such a cult following.’’ We have always had incredibly committed people following us. If people like 30 Seconds to Mars, they really, really, really like it.

Seeing all those fans screaming and crying, I guess I didn’t quite understand where the joke ended and where the actual messianic business began, you know?
Well, I’ll push back a little bit. The joke isn’t really for you. It’s for the believers who get the joke.

You never use the word “fans.” People who like you are “the echelon.”
I hate the word ‘‘fan’’; it just seems so dismissive. Because we have this cult, this family, these believers who understand, it seems fitting that there was a name to reference them.

Do I have to take any expensive classes or do any E-meter auditing to join?
Yes. Of course you do. You have to dance under the full moon and drink the freshly sacrificed blood of a human baby.

Not to bring you down, but Rolling Stone has written some pretty brutal reviews of 30 Seconds to Mars’s albums.
We have gotten our asses kicked in America, but part of it is for a good reason. There was an incredibly long list of offenders before us, dilettante actors who put out an album just because they had the opportunity and finances to do so. We’ve been doing this for a long time, and I think that story has righted itself.

You got down to 116 pounds in less than a month to play an AIDS-afflicted transgendered person in “Dallas Buyers Club.” I’d love to be 25 pounds lighter for a wedding in a couple of weeks. Any tips?
Yes. The No. 1 rule is you have to stop eating. The No. 2 rule is you have to stop eating. And the No. 3 rule is you have to drink a lot of water. It’s really about calories and math. There were some days where I had maybe like half a cucumber. I ate very, very little.

Did the director say you needed to do it for the part?
No, nobody told me to lose any weight. Not only was the character dying of AIDS, but he was also a drug addict, and I thought it was appropriate to put myself in that place.

But you lost a ton of weight for “Requiem for a Dream” too. Should we be worried?
No, not at all. I gained 60 pounds for ‘‘Chapter 27.’’ For me, it’s a job, it’s something that I do to serve the character. It is not fun at all. I love to eat.

For years, it seemed as if talking about playing Jordan Catalano in “My So-Called Life” made you itchy. Why?
It was my first job, a really small period in my life. We only did 19 episodes. It was a matter of months. I certainly feel really grateful about it.

Did a fan really send you a severed ear?
That ear is not the craziest thing. I got a FedEx box full of pubic hair one time.

But an ear? You swear?
Of course! How could I have not been sent an ear?

You’ve said some strange things in interviews over the years. You once claimed to have spent time in prison.
When I was young, I read that River Phoenix said he tried to lie as much as possible in interviews. It’s O.K. to have a little fun out there. It’s not about being evasive. As you can see, I’m an open book.

INTERVIEW HAS BEEN CONDENSED AND EDITED.
A version of this interview appeared in print on June 9, 2013, on page MM12 of the Sunday Magazine with the headline: ‘The Joke Isn’t Really For You.’.




SOURCE - Article trouvé dans l'onglet "Découvrir" de Twitter
Revenir en haut Aller en bas
audrey
Chroniqueuse en Chef de l'info Phoenixienne
avatar

Féminin Messages : 7167
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 35
Localisation : Là où le vent me porte

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Lun 10 Juin 2013 - 12:06

@audrey a écrit:
(...)
Les scans sont et si vous voulez quelque chose de plus joli ^^

J'ai fait une traduction plus ou moins correcte, s'il y a des passages à reprendre, n'hésitez-pas^^

Citation :
JARED :

Maman a eu mon frère, Shannon, quand elle avait 17 ans. Elle m'a eu 8 mois plus tard. A ce moment-là elle vivait en Louisiane, et il n'a pas fallu longtemps avant qu'elle sache qu'elle voulait partir. Moi et Shannon sous le bras et une poignée de coupons alimentaires dans l'autre, notre mère-ado célibataire a mis le cap sur le nord vers le Massachusetts.
C'était très courageux à faire mais maman pensait qu'elle nous donnerait une meilleure chance dans la vie en la quittant (la Louisiane). Elle était aussi un peu "esprit libre" (dans le sens intrépide), et avait rejoint la culture hippie qui balayait les Etats-Unis dans les 60s et 70s. Donc pendant les premiers jours, on a beaucoup bougé ; il n'était pas rare qu'on se réveille dans la voiture en réalisant qu'on était encore sur la route.
Nous étions pauvre, bien sûr, mais maman a eu des métiers surprenant et était déterminée à retourné au lycée elle-même. Elle adorait l'art donc dès le début, beaucoup de ses amis étaient des artistes, photographes, acteurs et musiciens, et beaucoup d'endroits où nous avons vécu étaient soit des grandes maisons partagées avec eux, soit des communautés hippies. On les regardait peindre, imprimer, faire des pots (??) et souvent on les rejoignait. Si une guitare ou des bongos traînaient, vous pouvez être sûr que Shannon et moi allions les piquer. Il était obsédé par les rythmes ; il tapait sur des pots et des casseroles bien avant d'entendre parler de batterie/tambour.
Un jour, maman a vu cette pub dans un journal local, un piano était donné à la première personne qui se présenter pour l'avoir. Donc, nous sommes partis tous les trois, arrivés les premiers et on a poussé ce truc déglingué jusqu'à la maison. Il manquait des touches et il était désaccordé mais on s'en fichait, on pouvait toujours jouer.
Pendant les longs étés, on rentrait souvent pour passer du temps avec la famile de maman en Louisiane. Ils étaient Cajun, ils étaient pauvres et vivaient dans un pavillon d'une chambre. En fait, on pensait qu'ils étaient riches parce qu'ils avaient une piscine dans le jardin -probablement rachetée à un voyageur de commerce- dans laquelle on s'asseyait pendant des heures, essayant de rester au frais ou de se battre contre les moustiques ou "skeeters" qui étaient tellement gros qu'ils auraient pu être des oiseaux.
Jeunes, nous étions assez turbulents, je suis sûr qu'on rendait nos grands-parents dingues, tout comme maman et la plupart des professeurs qui ont croisé notre chemin. Nous partagions tous les deux cette haine de l'école. Pour nous, c'était une punition, comme être enfermés et de ce fait, l'un de nous se retrouvait toujours dans le bureau du principal pour avoir créé des problèmes.
Pour être honnête, les profs c'était "de la nioniote". Nous n'étions pas ennuyés par ce qu'on faisait à l'école, c'est ce qu'on faisait en dehors qu'il ne vaut mieux pas ressortir.
Dans un sens, vous pouvez dire qu'on avait un appétit insatiable pour l'aventure. Si on voyait un panneau disant "ne pas entrer", c'était notre signal. On a pénétré dans des bureaux, des entrepôts, des écoles... vous en parliez, on le faisait. Et dans ce processus, on est devenus une bonne paire de petits voleurs : bouteilles d'alcool un jour, un scooter ou une jolie moto le suivant. C'est ce que nous faisions. Des enfants partent en camp d'été, nous on volait des voitures.
A cette époque, je ne crois pas qu'on réalisait que ce qu'on faisait n'était pas bien, sauf si on se faisait prendre -c'était la mauvaise partie-. Si maman l'apprenait, elle était totalement exaspérée de nous, mais ça ne nous arrêtait pas, et en grandissant, ça a dégénéré.
A ce moment, j'étais en fin d'adolescence, j'ai déménagé pour Washington. J'allais et venais au lycée d'art et c'était la période où l'épidémie du crack avait atteint la côté Est. C'était le temps où tu t'asseyais en cercle avec un groupe de gens et une aiguille circulait. Beaucoup de ces personnes ne sont plus là aujourd'hui.
Pour être honnête, il y avait certainement juste deux choses auxquelles je pensais faire à ce mpement-là : l'une était d'être un artiste, l'autre d'être un dealer de drogues.
La même chose pouvait sûrement être dite de Shannon. Mais j'ai réussi à changer de voie, je suis retourné au lycée.
Je suppose que je me suis entouré de la même sorte de créativité par laquelle j'étais entouré étant enfant et c'est vraiment devenu mon salut.
C'était différent pour mon frère. La prise de drogues a empiré. Il avait ses démons. Il a été à des endroits vraiment sombres. Il est chanceux d'être en vie. La chose folle c'est que si ça n'avait pas été pour lui, je n'aurais pas pris le risque avec ma carrière de suivre ce que j'aimais vraiment faire dans la vie et c'était la musique. Dans ce sens, mon rêve est aussi son rêve et maintenant, après avoir traversé tout ça, on vit ce rêve ensemble.

SHANNON :

Notre père n'était jamais dans les parages. Il est parti peu après que Jared et moi soyons nés. Et on n'a jamais pu le rencontrer parce que quand j'avais 10 ans, il s'est suicidé. Jared allait en avoir 8.
Donc on peut dire que depuis le début, c'est juste maman, Jared et moi. Et vu qu'elle n'était qu'une ado quand elle nous a eu, j'imagine qu'elle essayait encore de se trouver elle-même. Mais elle savait qu'elle voulait quitter la vie qu'elle avait en Louisiane, donc on s'est retrouvés à voyager, beaucoup.
La plupart du temps, on arrivait dans un nouvel état, une nouvelle ville, une nouvelle rue et tout recommençait.
Je me souviens d'une fois, on venait d'emménager dans ce nouveau quartier et Jared et moi voulions nous faire des amis dans les gamins de notre rue, donc on en a invité quelques uns à la maison et je suis arrivé avec ce que je pensais être vraiment un jeu super cool. Je leur ai demandé de se placer à côté de moi et j'ai dit à Jared de se tenir contre le mur en écartant les bras et les jambes, avec l'idée de lancer des flèchettes entre eux (bras et jambes). J'ai lancé la première et c'était un super tir. Puis j'en ai lancé une autre sauf que celle-là l'a touché au bras et il a hurlé dans la maison au point que tous les gamins ont flippés et se sont enfuit.
En regardant en arrière, on n'avait pas beaucoup d'amis. Jared était le genre de garçon à n'en avoir rien à faire des autres et il pensait que rien ne valait de se battre (?). Je suppose que nous nous sommes souvent sentis comme des étrangers et ça ne nous a pas aider à aimer l'école. Je détestais la conformité, je détestais les règles et sautait sur n'importe quelle occasion pour les briser - entraînant Jared avec moi.
Finalement, j'ai été viré de l'école tellement souvent que j'ai décidé de laisser tomber carrément, c'est là que j'ai commencé à boire et à prendre beaucoup de drogues. Je disparaissais, j'enfreignais la loi, j'arrivais à la maison avec la police. Je traînais avec les mauvaises personnes et commençait à voler des voitures neuves. J'étais un déchet, je me sentais comme si je n'étais à ma place nulle part, donc j'ai continué à faire les choses les plus folles, juste pour faire taire les voix dans ma tête. J'étais le pire que vous puissiez imaginer.
Par chance, Jared a réussi à s'en sortir. Il a eu une place dans un lycée de Philadelphie pour faire de l'art, puis a été à NYC pour faire des films. A 21 ans, il était en Californie et a eu son 1er rôle pour une série. Il voyait ce qui m'arrivait mais il ne pouvait rien y faire. Je devais me sortir du danger, de toute cette folie, par moi-même.
J'ai fini par le faire et quand c'est arrivé, c'est avec Jared que j'ai été, et c'est Jared qui m'a aidé à changer de vie.
Sans lui, je ne ferais pas aujourd'hui ce que j'aime le plus. Sans lui, je ne serais pas celui que je suis aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/AudreyM_B
Aphrodite

avatar

Féminin Messages : 5559
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 41
Localisation : Chuis la Nymphe invisible du Phoenix! Chuis là mais on ne me voit pas! Mouhaha
Humeur : Toujours un flingue à la main... Beware of what you're doing!

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Lun 10 Juin 2013 - 12:10

Merci pour la traduction Audrey Fleurs


@ Revenge : Sympa comme interview également ^^

Revenge a écrit:

But an ear? You swear?
Of course! How could I have not been sent an ear?

Il est complètement taré ma parole Cheuqué Rire2

Merci pour l'article Hug
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jaredheart.com/
audrey
Chroniqueuse en Chef de l'info Phoenixienne
avatar

Féminin Messages : 7167
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 35
Localisation : Là où le vent me porte

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Lun 10 Juin 2013 - 12:12

Révérence

Oui mais avec ce passage, on peut tout remettre en question :

Revenge a écrit:
You’ve said some strange things in interviews over the years. You once claimed to have spent time in prison.
When I was young, I read that River Phoenix said he tried to lie as much as possible in interviews. It’s O.K. to have a little fun out there. It’s not about being evasive. As you can see, I’m an open book.
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/AudreyM_B
Natiouska

avatar

Féminin Messages : 137
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 35
Localisation : 33

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Lun 10 Juin 2013 - 12:24

@Audrey Fleurs ma flemme te remercie Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Aphrodite

avatar

Féminin Messages : 5559
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 41
Localisation : Chuis la Nymphe invisible du Phoenix! Chuis là mais on ne me voit pas! Mouhaha
Humeur : Toujours un flingue à la main... Beware of what you're doing!

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Lun 10 Juin 2013 - 12:28

@audrey a écrit:


Oui mais avec ce passage, on peut tout remettre en question :

Revenge a écrit:
You’ve said some strange things in interviews over the years. You once claimed to have spent time in prison.
When I was young, I read that River Phoenix said he tried to lie as much as possible in interviews. It’s O.K. to have a little fun out there. It’s not about being evasive. As you can see, I’m an open book.
J'avoue ^^ Je crois que ça l'amuse de se contre-dire en permanence. Comme ça il laisse planer le doute sur son passé et personne ne saura réellement ce qui est réellement arrivé durant leurs jeunesses ^^
C'est un acteur qui se perfectionne Caché ! Rire1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jaredheart.com/
Anyway

avatar

Féminin Messages : 846
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Lun 10 Juin 2013 - 18:19

Personnellement, je me méfie de ce qu'il peut raconter sur sa vie privée et sa jeunesse, je l'imagine pas déballer de pareilles choses si facilement Réflechi
Revenir en haut Aller en bas
Strange_Dream

avatar

Féminin Messages : 605
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Mar 11 Juin 2013 - 20:03

@Anyway a écrit:
Personnellement, je me méfie de ce qu'il peut raconter sur sa vie privée et sa jeunesse, je l'imagine pas déballer de pareilles choses si facilement

Je comprend pourquoi tu doutes.. on s'est déjà faites avoir une fois Caché ! Rire2

Plus sérieusement, l'article pourrait être intéressant (si les deux Bro ne nous mènent pas en bateau en effet Rire1) C'est pas des choses que tu racontes forcément avec naturel en interview Réflechi
Revenir en haut Aller en bas
audrey
Chroniqueuse en Chef de l'info Phoenixienne
avatar

Féminin Messages : 7167
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 35
Localisation : Là où le vent me porte

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Mar 11 Juin 2013 - 20:32

C'est vrai qu'on peut douter de la véracité de tout ça mais je me dis que c'est quand même le Times, ils n'auraient pas raconter des craques à ce journal Réflechi
Enfin, après, venant d'eux, on ne sait jamais...
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/AudreyM_B
Maryarmy
Impératrice Vintage Megalow Ech'
avatar

Féminin Messages : 20356
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 43
Localisation : TARDIS / CARDIFF
Humeur : ECH'REBAYL / BAD'EKELON

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Mar 11 Juin 2013 - 20:36

@audrey a écrit:
@audrey a écrit:
(...)
Les scans sont et si vous voulez quelque chose de plus joli ^^

J'ai fait une traduction plus ou moins correcte, s'il y a des passages à reprendre, n'hésitez-pas^^

Citation :
JARED :

Maman a eu mon frère, Shannon, quand elle avait 17 ans. Elle m'a eu 8 mois plus tard. A ce moment-là elle vivait en Louisiane, et il n'a pas fallu longtemps avant qu'elle sache qu'elle voulait partir. Moi et Shannon sous le bras et une poignée de coupons alimentaires dans l'autre, notre mère-ado célibataire a mis le cap sur le nord vers le Massachusetts.
C'était très courageux à faire mais maman pensait qu'elle nous donnerait une meilleure chance dans la vie en la quittant (la Louisiane). Elle était aussi un peu "esprit libre" (dans le sens intrépide), et avait rejoint la culture hippie qui balayait les Etats-Unis dans les 60s et 70s. Donc pendant les premiers jours, on a beaucoup bougé ; il n'était pas rare qu'on se réveille dans la voiture en réalisant qu'on était encore sur la route.
Nous étions pauvre, bien sûr, mais maman a eu des métiers surprenant et était déterminée à retourné au lycée elle-même. Elle adorait l'art donc dès le début, beaucoup de ses amis étaient des artistes, photographes, acteurs et musiciens, et beaucoup d'endroits où nous avons vécu étaient soit des grandes maisons partagées avec eux, soit des communautés hippies. On les regardait peindre, imprimer, faire des pots (??) et souvent on les rejoignait. Si une guitare ou des bongos traînaient, vous pouvez être sûr que Shannon et moi allions les piquer. Il était obsédé par les rythmes ; il tapait sur des pots et des casseroles bien avant d'entendre parler de batterie/tambour.
Un jour, maman a vu cette pub dans un journal local, un piano était donné à la première personne qui se présenter pour l'avoir. Donc, nous sommes partis tous les trois, arrivés les premiers et on a poussé ce truc déglingué jusqu'à la maison. Il manquait des touches et il était désaccordé mais on s'en fichait, on pouvait toujours jouer.
Pendant les longs étés, on rentrait souvent pour passer du temps avec la famile de maman en Louisiane. Ils étaient Cajun, ils étaient pauvres et vivaient dans un pavillon d'une chambre. En fait, on pensait qu'ils étaient riches parce qu'ils avaient une piscine dans le jardin -probablement rachetée à un voyageur de commerce- dans laquelle on s'asseyait pendant des heures, essayant de rester au frais ou de se battre contre les moustiques ou "skeeters" qui étaient tellement gros qu'ils auraient pu être des oiseaux.
Jeunes, nous étions assez turbulents, je suis sûr qu'on rendait nos grands-parents dingues, tout comme maman et la plupart des professeurs qui ont croisé notre chemin. Nous partagions tous les deux cette haine de l'école. Pour nous, c'était une punition, comme être enfermés et de ce fait, l'un de nous se retrouvait toujours dans le bureau du principal pour avoir créé des problèmes.
Pour être honnête, les profs c'était "de la nioniote". Nous n'étions pas ennuyés par ce qu'on faisait à l'école, c'est ce qu'on faisait en dehors qu'il ne vaut mieux pas ressortir.
Dans un sens, vous pouvez dire qu'on avait un appétit insatiable pour l'aventure. Si on voyait un panneau disant "ne pas entrer", c'était notre signal. On a pénétré dans des bureaux, des entrepôts, des écoles... vous en parliez, on le faisait. Et dans ce processus, on est devenus une bonne paire de petits voleurs : bouteilles d'alcool un jour, un scooter ou une jolie moto le suivant. C'est ce que nous faisions. Des enfants partent en camp d'été, nous on volait des voitures.
A cette époque, je ne crois pas qu'on réalisait que ce qu'on faisait n'était pas bien, sauf si on se faisait prendre -c'était la mauvaise partie-. Si maman l'apprenait, elle était totalement exaspérée de nous, mais ça ne nous arrêtait pas, et en grandissant, ça a dégénéré.
A ce moment, j'étais en fin d'adolescence, j'ai déménagé pour Washington. J'allais et venais au lycée d'art et c'était la période où l'épidémie du crack avait atteint la côté Est. C'était le temps où tu t'asseyais en cercle avec un groupe de gens et une aiguille circulait. Beaucoup de ces personnes ne sont plus là aujourd'hui.
Pour être honnête, il y avait certainement juste deux choses auxquelles je pensais faire à ce mpement-là : l'une était d'être un artiste, l'autre d'être un dealer de drogues.
La même chose pouvait sûrement être dite de Shannon. Mais j'ai réussi à changer de voie, je suis retourné au lycée.
Je suppose que je me suis entouré de la même sorte de créativité par laquelle j'étais entouré étant enfant et c'est vraiment devenu mon salut.
C'était différent pour mon frère. La prise de drogues a empiré. Il avait ses démons. Il a été à des endroits vraiment sombres. Il est chanceux d'être en vie. La chose folle c'est que si ça n'avait pas été pour lui, je n'aurais pas pris le risque avec ma carrière de suivre ce que j'aimais vraiment faire dans la vie et c'était la musique. Dans ce sens, mon rêve est aussi son rêve et maintenant, après avoir traversé tout ça, on vit ce rêve ensemble.

SHANNON :

Notre père n'était jamais dans les parages. Il est parti peu après que Jared et moi soyons nés. Et on n'a jamais pu le rencontrer parce que quand j'avais 10 ans, il s'est suicidé. Jared allait en avoir 8.
Donc on peut dire que depuis le début, c'est juste maman, Jared et moi. Et vu qu'elle n'était qu'une ado quand elle nous a eu, j'imagine qu'elle essayait encore de se trouver elle-même. Mais elle savait qu'elle voulait quitter la vie qu'elle avait en Louisiane, donc on s'est retrouvés à voyager, beaucoup.
La plupart du temps, on arrivait dans un nouvel état, une nouvelle ville, une nouvelle rue et tout recommençait.
Je me souviens d'une fois, on venait d'emménager dans ce nouveau quartier et Jared et moi voulions nous faire des amis dans les gamins de notre rue, donc on en a invité quelques uns à la maison et je suis arrivé avec ce que je pensais être vraiment un jeu super cool. Je leur ai demandé de se placer à côté de moi et j'ai dit à Jared de se tenir contre le mur en écartant les bras et les jambes, avec l'idée de lancer des flèchettes entre eux (bras et jambes). J'ai lancé la première et c'était un super tir. Puis j'en ai lancé une autre sauf que celle-là l'a touché au bras et il a hurlé dans la maison au point que tous les gamins ont flippés et se sont enfuit.
En regardant en arrière, on n'avait pas beaucoup d'amis. Jared était le genre de garçon à n'en avoir rien à faire des autres et il pensait que rien ne valait de se battre (?). Je suppose que nous nous sommes souvent sentis comme des étrangers et ça ne nous a pas aider à aimer l'école. Je détestais la conformité, je détestais les règles et sautait sur n'importe quelle occasion pour les briser - entraînant Jared avec moi.
Finalement, j'ai été viré de l'école tellement souvent que j'ai décidé de laisser tomber carrément, c'est là que j'ai commencé à boire et à prendre beaucoup de drogues. Je disparaissais, j'enfreignais la loi, j'arrivais à la maison avec la police. Je traînais avec les mauvaises personnes et commençait à voler des voitures neuves. J'étais un déchet, je me sentais comme si je n'étais à ma place nulle part, donc j'ai continué à faire les choses les plus folles, juste pour faire taire les voix dans ma tête. J'étais le pire que vous puissiez imaginer.
Par chance, Jared a réussi à s'en sortir. Il a eu une place dans un lycée de Philadelphie pour faire de l'art, puis a été à NYC pour faire des films. A 21 ans, il était en Californie et a eu son 1er rôle pour une série. Il voyait ce qui m'arrivait mais il ne pouvait rien y faire. Je devais me sortir du danger, de toute cette folie, par moi-même.
J'ai fini par le faire et quand c'est arrivé, c'est avec Jared que j'ai été, et c'est Jared qui m'a aidé à changer de vie.
Sans lui, je ne ferais pas aujourd'hui ce que j'aime le plus. Sans lui, je ne serais pas celui que je suis aujourd'hui.

merci pour cette traduction et cet article !

pour une fois qu'ils étalent tout sans prendre de détours! avant ils distillaient toutes ces infos dans différents itw, et la nous avons tout d'un coup ! ça change!
comme quoi tout ce qui a été glané toutes ces années se retrouvent dans une seule itw Oops

₪ ø lll ·o. --------------------------------------------------------------------------------- ₪ ø lll ·o.

[ECH'REBAYL] [MEMORIALISTE MARSIENNE] [PHOENIX FAMILY]
*clic* THE COMPLETE DISCOGRAPHY OF MARS *clic*

[Baniwée Uppity Rebayls Division] ø [Keeper of the Gate] lll [Mum of Phoenix Division] ·o.
Revenir en haut Aller en bas
http://30secondstomarsfrance.com
Anyway

avatar

Féminin Messages : 846
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Mar 11 Juin 2013 - 20:53

@Strange_Dream a écrit:
@Anyway a écrit:
Personnellement, je me méfie de ce qu'il peut raconter sur sa vie privée et sa jeunesse, je l'imagine pas déballer de pareilles choses si facilement

Je comprend pourquoi tu doutes.. on s'est déjà faites avoir une fois Caché ! Rire2
Je savais que tu ferais le lien Caché ! Rire2
Revenir en haut Aller en bas
audrey
Chroniqueuse en Chef de l'info Phoenixienne
avatar

Féminin Messages : 7167
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 35
Localisation : Là où le vent me porte

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Mer 12 Juin 2013 - 13:16

12/06/2013
Jared Leto est dans la place

Thirty seconds to mars, vous connaissez ? Non ? Et Jared Leto ? "Ouiiiiiiiiiiiiiiii", répondent mes voisines rougissantes ! L'acteur Jared Leto est le chanteur de Thirty seconds to mars, le fameux groupe de rock américan qui sera en concert le 19 juillet aux arènes de Bayonne ! Réputé pour ses prestations scéniques explosives, le trio américain composé de Jared Leto, Shannon Leto et Tomo Milicevic multiplie les succès sur tous les continents.

Avec deux albums disques de platine, dont "This is War" qui a été l'occasion d'une importante tournée à travers le monde, Thirty Seconds to Mars s'est forgé une solide réputation. Un retour en force cet été pour le groupe avec un nouvel album sorti en mai 2013 et des concerts très attendus, dont plusieurs en France.

Depuis la sortie de son premier album en 2002, le trio américain, mené de main de maître par Leto, suscite des réactions démesurées tant de la part de ses fans (dévoués bien sûr) que de ses détracteurs, d’une virulence rare. Le dernier album "Love, Lust, Faith and Dreams" ne devrait pas échapper à la règle. La nouvelle réalisation voit le groupe s’enfoncer dans un trip pour le moins interpellant où les guitares sont de plus en plus rares, au contraire d’éléments électro et de passages instrumentaux grandiloquents.




Crédit mes alertes Google.
Source


Le forum me riot ou j'ai foiré quelque chose ? Il veut pas mettre le lien comme il faut Réflechi


*Edit Staff : modif du lien*
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/AudreyM_B
Tif
Modo Reine Du Tuto flapy, boss des liens & du GPS Phoenixien mais Boulet de la corbeille
avatar

Féminin Messages : 9635
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 29
Localisation : BZH
Humeur : Je suis un ... cocktaiiiiil !

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Mer 12 Juin 2013 - 13:25

J'ai modifié le lien Audrey, il était en mode édition et ne reconnaissait pas le html je crois Réflechi

₪ ø lll ·o. --------------------------------------------------------------------------------- ₪ ø lll ·o.

♫ Les produits laitiers sont nos amis pour la vie ♪
Keeper Of The Gate ø [Phoenix /] lll TTS - PosT-if ·o.

Citation :
Maybe you're sick of hearing us, but I love hearing you because you're completely silent

Jared Leto on Radio 104.5
Revenir en haut Aller en bas
audrey
Chroniqueuse en Chef de l'info Phoenixienne
avatar

Féminin Messages : 7167
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 35
Localisation : Là où le vent me porte

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Mer 12 Juin 2013 - 15:26

Merci ! Hug
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/AudreyM_B
audrey
Chroniqueuse en Chef de l'info Phoenixienne
avatar

Féminin Messages : 7167
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 35
Localisation : Là où le vent me porte

MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   Ven 20 Sep 2013 - 9:34

Article sur la cover de Stay sur l'appli et le site Public.

Citation :
Rihanna : écoutez la reprise de Stay par Jared Leto !


Jared Leto a fait une reprise émouvante de Stay de Rihanna avec son groupe Thirty Seconds To Mars. Dites-nous ce que vous en pensez !

Rihanna qui chante Stay, ça donne des frissons. Mais quand un homme s’y met, avec sa voix rock et ses intonations torturées, on a carrément la chair de poule. Jared Leto s’est appropriée le tube de la belle originaire de la Barbade avec son groupe Thirty Seconds To Mars lors d’une session live à la BBC Radio de Londres ce mardi.
Une reprise rock pour le chanteur, qui s’est fait discret ces derniers temps, notamment lors d’un passage à Paris . Pour l’occasion, il a investi le studio de radio vêtu d’une veste en cuir noir, avec ses cheveux longs lâches et ses lunettes aviator. Il était visiblement très inspiré au micro tandis que son batteur et son pianiste l’accompagnaient, mettant en valeur sa voix cassée.

A 41 ans, l’égérie des parfums Hugo Boss , reprend les chemins de la gloire après une pause de cinq ans au cinéma. Mais il prépare son retour en fanfare, avec une tournée en France à partir du mois de février. Il sera aussi bientôt sur grand écran dans The Dallas Buyers Club, où il donnera la réplique à Matthew McConaughey. Il se murmure déjà que son rôle pourrait lui faire décrocher un Oscar !

Que pensez-vous de cette reprise ?

L.P.
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/AudreyM_B
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Articles divers trouvés sur Internet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Articles divers trouvés sur Internet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 14 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20 ... 26  Suivant
 Sujets similaires
-
» Articles divers trouvés sur Internet
» Articles divers dans la presse papier
» Témoignages, interview, articles divers (anglais)
» Chroniques trouvées sur internet
» Témoignages, interview, articles divers (français)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PHOENIX - 30 SECONDS TO MARS  :: ATHENAEUM :: COUPURES DE PRESSE :: INTERNET-
Sauter vers: