PHOENIX - 30 SECONDS TO MARS

FORUM FRANCAIS DE 30 SECONDS TO MARS
 
FAQAccueilCalendrierRechercherGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ventura County Reporter [2006]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Virginie

avatar

Féminin Messages : 12780
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 38
Localisation : Dans une piscine et aussi un sac de couchage..

MessageSujet: Ventura County Reporter [2006]   Mer 2 Juin 2010 - 11:37

ça parle de Jared leto l'acteur devenu leader d'un groupe tout ça tout ça...(bon une chtite trad serait sympa Unsure !


Citation :
Yes, that is Jared Leto
30 Seconds to Mars is more than another “actor band”

By Matthew Singer 04/27/2006

Let’s get this out of the way right off the bat: That’s Jared Leto in the above photograph. Yes, that Jared Leto — Mr. Jordan Catalano from television’s My So-Called Life, the heroin addict whose arm rotted off in Requiem for a Dream and the pretty boy who got the ever-loving crap beaten out of him by Edward Norton in Fight Club. He is both an actor and a musician. But don’t hold that against him or his band, 30 Seconds to Mars. Because they’re the exception that proves the rule: a group headed by a guy who’s famous for something else, that can hold their own against any other “legitimate” hard-rock act on the radio. Long before he became known as Clare Danes’ angsty, fictional beau, music was Leto’s primary source of expression; the acting came later. So maybe it shouldn’t seem surprising that he’s been able to pull off a transition into another medium with such credibility.

Yet, it still kind of is.

“It’s a shame people just stick people in one little corner and don’t want that person to move out of that corner, like an actor can’t do anything else,” says Shannon Leto, drummer and younger brother of the singer-guitarist. “Jared’s broken that mold, and we are the first band to do it. It feels amazing.”

You get the sense that Shannon is tired of discussing the whole movie star-frontman thing. He would probably much rather be talking about 30 Seconds to Mars’ latest album, A Beautiful Lie, their second collection of polished, muscular and heavily melodic alt-metal tunes. By now he deserves that respect. With two discs under their belt and a headlining theater tour currently in progress, the band has earned the right to be judged on their own merits, in the context of the legitimate pop world, not in comparison to, say, Keanu Reeves’ Dogstar or Billy Bob Thornton’s solo records. This ain’t a vanity project. It’s the No. 1 priority for all involved. “There’s a lot of sacrifice with us,” Shannon says. “Jared sacrificed film. We’ve all sacrificed. That’s what it takes sometimes to get things done, to see things through.”

30 Seconds to Mars began its life in 2002 as a duo, just Jared and Shannon bouncing ideas off each other. It wasn’t that they preferred to work alone; it’s just that “people couldn’t hang,” Shannon says. “That’s just the way it was. We had to speak our minds, share our thoughts, just him and I.” Finishing their self-titled debut as a two-man band, the Leto brothers felt open to allowing others to enter their inner circle. “We were done with that layer of life and ready to go through another layer.” They recruited guitarist Tomo Milicivitch and bassist Matt Wachter to fill out the lineup, then hit the road, prepared to take the slings and arrows of criticism for being one of those “actor bands.”

“We were going to war every night,” Shannon says. “We had something to prove. We were concentrated on winning over people’s perceptions, the perception of the skeptics and critics, and we had to win every night.”

After playing 300 shows over the course of two years in promotion of the first album, the band — now literally a “band” — went back into the studio to work on a follow-up. Only, they didn’t just go into a studio: They traveled all over the world, recording in England and places as far-flung as Thailand. It was in South Africa that Jared found the inspiration for their second album’s title. “In South Africa, you’re surrounded by this amazing country, this beautiful land and stuff like that,” Shannon explains. “Then right around the corner, you see the failure of man: the houses are all decrepit and broken down, and people are in the streets. That’s where A Beautiful Lie came into effect.” Released last year, the album packs the explosive guitars of Incubus, the shimmering atmospherics of U2 and the emotional wallop of the Cure. And it benefits from the sound of a full quartet raging in unison. “Having two new people jump onboard is part of evolving,” Shannon says. “It’s nice because Matt and Tomo come from different musical backgrounds and it’s nice to have those flavors put in. When you have two different personalities, people want to express themselves artistically, and it can be challenging. But overall, we share a common goal and vision and respect what each other does. We accept each other’s processes, and that’s what it’s all about.”

Going on tour the second time around was an altogether different experience. Now an established act with their own fan base, 30 Seconds to Mars are able to perform for people who appreciate their music, not the critics and skeptics. But don’t think they’re not still fighting a war for respect.

“Just because the shows are selling out doesn’t mean there’s any relaxing time,” Shannon insists. “It’s like, what can we put on stage to make it more ripping? There’s no letting up … We don’t want to settle for mediocrity, we don’t want to be laid back. It’s exciting to just keep moving forward, entertaining different ideas, trying new ideas and taking risks. It’s rewarding at the end of the day.”
Revenir en haut Aller en bas
4ndreva

avatar

Féminin Messages : 3003
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 28
Localisation : Beauxbâtons
Humeur : \o/

MessageSujet: Re: Ventura County Reporter [2006]   Mer 2 Juin 2010 - 12:43

Voilà

Citation :




Oui, c'est Jared Leto
30 Seconds to
Mars est plus qu'un « groupe d'acteur » de plus

par
Matthew Singer 04/27/2006

Mettons ça au clair immédiatement: C'est Jared Leto sur la photo du dessus. Oui ce Jared Leto — Mr.Jordan Catalano de la série My So Called Life, l'héroïnomane qui se fait amputer du bras dans Requiem for a Dream et je le beau gosse qui se fait défoncer par Edward Norton dans Fight Club. Il est à la fois acteur et musicien. Mais ne retenez pas ça contre lui ou son groupe, 30 Seconds to Mars. Parce qu'ils sont l'exception qui confirme la règle: un groupe mené par un mec qui est connu pour autre chose, qui peuvent se dresser contre n'importe quel autre groupe de hard-rock « légitime » à la radio. Bien avant d'être connu comme étant le fictif beau gosse incompris de Clare Danes, la musique était la principal source d'expression de Leto; la comédie est venu après. Alors ça peut peut-être paraître
surprenant qu'il ait été capable de réussir une transition dans un autre médium avec autant de crédibilité.

Pourtant c'est en quelque sorte le cas.

“C'est une honte que les gens coincent les autres dans un tout petit coin et refusent de les laisser en sortir, comme si un acteur ne pouvait rien faire d'autre, » explique Shannon Leto, batteur et frère cadet (oO) du chanteur-guitariste “Jared a brisé ce moule, et nous sommes le premier groupe qui y arrive, c'est extraordinaire”
Vous avez le sentiment que Shannon est fatigué de rabattre tout ce truc à propos du leader-star du ciné. Il préfèrerait être en train de parler du dernier album de 30 Seconds to Mars, A Beautiful Lie, leur seconde collection de sons « métal alternatif » polis, musclés et lourdement mélodiques. Il mérite ce respect. Avec deux albums sous la ceinture et une tournée en tête d'affiche en cours, le groupe a gagné le droit d'être jugé sur son propre mérite, dans le contexte d'un monde pop légitime, contrairement au Dogstar de Keanu Reeves ou à l'album solo de Billy Bob Thornton. Ce n'est pas un projet dans le vent C'est la priorité n°1 de tout ceux qui sont impliqué dedans. “Il y a beaucoup de sacrifice à faire pour
nous,” raconte Shannon. “Jared sacrifie les films. On s'est tous sacrifiés. C'est ce que ça coûte parfois pour voir les choses faites, pour les mener à terme.”

30 Seconds to Mars est né en 2002 en tant que duo, seulement Jared et Shannon sortant des idées l'un de l'autre. Non pas qu'ils préféraient travailler seuls; c'est juste que “les gens ne pouvaient pas le supporter,” Shannon says.“C'est juste comme ça que c'était. Nous devions laisser parler nos esprits, partager nos pensées, juste lui et moi.” Finissant leur premier album éponyme comme un groupe de deux, les frères Leto se sentaient prêt pour accepter d'autres personnes dans leur cercle intérieur. “On en avait assez de cette trame de vie et on était prêt à passer à une autre.” Ils ont recruté le guitariste Tomo Milicivitch et le bassiste Matt Wachter pour compléter le lineup, et ensuite prendre la route, préparés à endurer les critiques et les piques pour être un de ces « groupe d'acteur ».”

“On partait à la guerre chaque nuit,” dit Shannon. “On aait quelque chose à prouver. On était concentré sur le fait de gagner les gens à travers leur perception, la perception de critiques et des sceptiques, et on devait gagner chaque nuit.”

Après avoir donné 300 concerts durant un parcours de 2 ans de promotion de leur premier album, le groupe -maintenant littéralement un « GROUPE » - est retourné en studio pour travailler sur un suivant. Seulement, ils ne sont pas juste allés en studio: Ils ont voyagé à travers le monde, enregistrant en Angleterre et dans des endroits aussi éloignés que la Thailand. C'est en Afrique du Sud que Jared a trouvé l'inspiration pour le titre de leur second album. “En Afrique du Sud, vous êtes entourés par ce pays fantastique, cette terre magnifique et des choses comme ça,” explqieu Shannon. “Et là, en tournant le coin, vous voyez l'échec de l'homme : les maisons sont toutes décrépies et détruites, et les gens sont à la rue. C'et là que A Beautiful Lie a prit effet.” Sorti l'an dernier, l'album combine les guitares explosives d'Incubus, l'atmosphère châtoyante de U2 et le fracas de the Cure. Et il bénéficie du son d'un quartet complet grondant à l'unisson. “Avoir deux nouvelles personnes qui prennent le traine marche est une part de l'évolution,” dit Shannon. “C'est bien parce que Matt et Tomo viennent de différents univers musicaux et c'est bien d'avoir ces saveurs en plus. Quand vous avez deux personnalités diffrentes, les gens veulent s'exprimer artistiquement, et ça peut être stimulant. Mais globalement, on partage un but commun, une vision et nous respectons ce que chacun fait. Nous acceptons le processus de chacun et c'est tout ce dont il est question.”

Partir en tournée une seconde fois était une expérience tout à fait différente. Etant maintenant un groupe établi avec leur propre fanbase, les 30 Seconds to Mars sont
capables de jouer pour des gens qui apprécient leur musique, plus des critiques et des sceptiques. Mais ne pensez pas qu'ils ne continuent pas à se battre pour leur respect.

“Juste parce que nos concerts se vendent ne veut pas dire qu'on peut se relaxer,” insiste Shannon. “C'est un peu comme, Que peut-on mettre sur scène pour que ça soit plus épatant? Il n'y a pas de relâchement... On en veut pas se laisser aller à la médiocrité, on ne veut pas être décontracté. C'est excitant de continuer à avancer, essayer différentes idées et prendre des risques. C'est une récompense à la fin de la journée”


Dernière édition par 4ndreva le Mer 2 Juin 2010 - 12:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://twitter.com/4ndreva
Tif
Modo Reine Du Tuto flapy, boss des liens & du GPS Phoenixien mais Boulet de la corbeille
avatar

Féminin Messages : 9635
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 29
Localisation : BZH
Humeur : Je suis un ... cocktaiiiiil !

MessageSujet: Re: Ventura County Reporter [2006]   Mer 2 Juin 2010 - 12:47

Merci pour l'article Vivi et pour la trad' Andreva


Citation :
“It’s a shame people just stick people in one little corner and don’t want that person to move out of that corner, like an actor can’t do anything else,” says Shannon Leto, drummer and younger brother of the singer-guitarist.

Encore une erreur de journaliste HUHU

₪ ø lll ·o. --------------------------------------------------------------------------------- ₪ ø lll ·o.

♫ Les produits laitiers sont nos amis pour la vie ♪
Keeper Of The Gate ø [Phoenix /] lll TTS - PosT-if ·o.

Citation :
Maybe you're sick of hearing us, but I love hearing you because you're completely silent

Jared Leto on Radio 104.5
Revenir en haut Aller en bas
Virginie

avatar

Féminin Messages : 12780
Date d'inscription : 22/05/2010
Age : 38
Localisation : Dans une piscine et aussi un sac de couchage..

MessageSujet: Re: Ventura County Reporter [2006]   Mer 2 Juin 2010 - 13:18

Merci pour la trad'! Hug
Revenir en haut Aller en bas
audrey
Chroniqueuse en Chef de l'info Phoenixienne
avatar

Féminin Messages : 7167
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 35
Localisation : Là où le vent me porte

MessageSujet: Re: Ventura County Reporter [2006]   Mer 2 Juin 2010 - 13:52

Merci les filles Sourire
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/AudreyM_B
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ventura County Reporter [2006]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ventura County Reporter [2006]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ventura (County Fairgrounds) : 21 Juin 1970
» Septembre 2006 - direction Europa-Park (questions)
» vends pendentif croix 2006!!!
» [Nigloland 2006] Grizzli
» [PHOTOSHOOT] 2006 / Jared Leto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PHOENIX - 30 SECONDS TO MARS  :: ATHENAEUM :: COUPURES DE PRESSE :: INTERNET-
Sauter vers: